• Focaccia à l'origan

    Lectures gourmandes

    Cela fait plusieurs jours que je feuillette mes précieux livres de cuisine  à la receherche de ma prochaine recette (oui je sais...on voit ceux qui ne bossent pas), mais après tout j'ai bien le droit de me détendre un peu!
    C'est surtout que je ratrappe le temps perdu l'an passé!

    En fait pour être tout à fait honnête, ce matin en me levant je me suis dit "allez hop, ce matin c'est macarons". Je me suis dit "vu que je ne les réussis pas lorsque je m'y prépare à l'avance, en prennant soin de séparer les blancs à l'avance, de torréfier la poudre, je vais essayer de tenter sans faire tout ça". Je sais ce que vous allez me dire, "Surtout ne pas décider tout d’un coup hop, je fais des macarons pour ce soir, sûr ça ne va pas marcher !", dixit Mercotte. Mais moi je suis têtue et j'ai voulu quand même tenter!

    J'ai donc choisi la recette issue de ma bible, pour ceux qui n'ont pas suivis "l'Encyclopédie du chocolat", recette à base de meringue italienne. Je me suis dit "bon, les conditions sont tout de même optimales : kitchenaid, plaque perforée..."
    Mais non! Et ce qui devait arriver arriva...râtage en beauté. Cette fois ils étaient différemment râtées par rapport aux autres fois. Les coques n'étaient pas creuses mais  bien pleines mais alors complètement fendillées. Elles ont bien gonflé dans le four, je voyais une belle collerette se former, mais non...à la sortie du four, raplapla et toutes craquelées. Alors je ne sais pas, trop de temps pour le macaronnage, est-ce que j'aurai du les laisser croûter?
    En tous les cas ras le bol! Quand est-ce que je vais les réussir mes macarons??
    Si une âme charitable est prête à m'aider, je suis prenneuse!

    Alors du coup je ne voulais pas en rester là, oui effectivement j'aurais pu re-tenter à nouveau mais deux râtages dans la même journée je n'y étais pas prête psychologiquement! On va plutôt tenter quelque chose que je ne peux pas râter, alors on va passer de la meringue italienne à la focaccia italienne...je sais aucun rapport mais il faut que je justifie cette recette donc je fais ce que je peux... Et puis après tout on ne contrarie pas une desperate macaron's girl, na!

    J'ai donc choisi la recette du livre "Ma little Italy" que j'affectionne tout particulièrement.

    Ingrédients

    600 g de farine type 65 (j'ai utilisé de la semoule de blé dur achetée en épicerie italienne)
    30 cL d'eau
    1 c. à soupe de sucre
    25 g de levure fraîche de boulanger
    3 c. à café de sel fin
    2 c. à soupe d'origan séché
    10 cL d'huile d'olive + 6 c. à soupe
    1 c. à soupe de gros sel

    Recette

    Dans un saladier, versez la farine. Faire un puit et saupoudrez le sel fin tout autour. Dans un petit récipient, délayer l'eau tiède avec la levure et la cuillère de sucre, laissez reposer 20 minutes. Versez ensuite ce levain dans le puit avec le verre d'huile. Ajoutez l'origan ou toute autre herbe, épices ou autres garnitures.
    Pour ma part, j'ai ensuite laissé kitchenaid et son accessoire à pétrin faire le travail...je sais je fais ma maline avec mon kitchenaid mais je l'ai tellement attendu! Et chou n'aurait pas accepter de la manger si je ne l'avais pas faite avec son cadeau!!!
    Pas de kitchenaid...pas de soucis ("mais si chou je t'assure j'en avais vraiment besoin de ce robot" ;)), pétrissez une dizaine de minutes à la main jusqu'à l'obtention d'une pâte bien souple. Formez une boule, faire une incision en croix, couvrez d'un linge humide et laissez reposer 2h dans un endroit assez chaud.

    Une fois les deux heures passées, battez à la fourchette les 6 cuillères d'huile d'olive avec 5 cuillères à soupe d'eau tiède et la cuillère de gros sel. Travaillez la pâte une minute avant de l'étaler sur une plaque bien huilée. Etalez-la avec les doigts de l'intérieur vers l'extérieur sur une épaisseur d'environ 1 cm.  Faites ensuite de petits creux du bout des doigts et badigeonnez à l'aide d'un pinceau le mélange huile/eau/sel. Laissez à nouveau reposer 10 minutes.

    Lectures gourmandes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enfournez ensuite pour 20 minutes à 240°. A la sortie du four, badigeonnez du reste du mélange à base d'huile.

     

    Lectures gourmandes

     

     

     

















    Vous pourrez manger cette focaccia à l'apéro, coupée en petits carrés avec de la bonne charcuterie italienne. Mais aussi nature en accompagnement d'un bon minestrone italien. Les possibilités sont multiples au niveau des garnitures et des accompagnements.

    Bonne fin de journée à tous!

    Lectures gourmandes

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    La texture était parfaite avec un bon gout d'huile d'olive. Nous les avons mangées avec de la mozzarella et de la coppa en apéritif, delicious. Cette recette fera partie de mon prochain apéro dînatoire ça c'est certain!


    Tags Tags : , , , ,
  • Commentaires

    1
    Aurelilia
    Vendredi 21 Janvier 2011 à 15:50
    Hummm magnifique! La focaccia j'adore Ca!! Saveur origan c'est tentant! Et voilà une des recettes de ce weekend pétrit main lol.
    Merci de nous faire partager tes petites recettes!!
    Bisouxxx
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :